La Rocaille

 

L'invention du ciment armé de fer vers le milieu du XIX ème siècle permet toutes les audaces aux paysagistes et aux artisans rocailleurs de l'époque afin de réaliser de nombreux jardins paysagers.

 

En imitant la nature, on veut surprendre le visiteur par de l'insolite, du spectaculaire et du pittoresque. On crée des points de vues avec des cascades, des rochers et des grottes en béton rustique. Les promenades sont souvent agrémentées d'escaliers, de ponts, de rambardes et de mobiliers en ciment faux-bois.

 

C'est aussi l'époque oû sous l'influence de Napoléon III, sont lancés les grands chantiers de parcs publics tels que les Buttes-Chaumont (1867), le bois de Vincennes, le parc Monceau ou le bois de Boulogne; parfois relayés par les créations de visionnaires tel que le facteur Cheval qui entreprit son Palais Idéal à partir de 1879.

 

 C'est dans cet esprit qu'ont été fabriqués les objets que vous pourrez visionner sur la galerie.

 

Essai de définition de la rocaille :

 Ouvrage de style rustique réalisé par l'artisan rocailleur qui imite la texture du bois (écorce, noeuds...) ou de la roche en travaillant le ciment.